BP 520 Le Charrel - 13681 AUBAGNE CEDEX
accueil@ballonrouge.org

BALLON ROUGE

En préparant les jours meilleurs


Robin Hood est de retour !
Le 26/12/04

Samedi avant Noël , à l'initiative des"Précaires et Associés de Marseille" un groupe de militants divers , dont deux mystérieux aubagnais, ont forcé la direction de Carrefour Grand Littoral à leur céder quelques miettes du gigantesque banquet de Noël que nous avons tous bouffé une fois de plus . Ca s'appelait "réquisition de richesses", ça s'est plutôt bien passé ,manif-banderole-slogans, des bousculades mais pas de coups , et la direction a été très ...je ne sais quoi, prudente, calculatrice pour sa réputation, généreuse ? 10 caddies pleins de trucs de Noël , foie gras et chapon , et même une bouteille de champ par caddie ! Des tracts étaient distribués pour expliquer l'action , et à part quelques commerciaux en cravate, la plupart des braves gens , quoiqu'étonnés , étaient plutôt pour ,évidemment. Ensuite , la nouriture a été distribuée à des gens dans le besoin , bien entendu , avec conférence de presse et buffet public dans un quartier de la ville ( pas chez les bouges , vous vous en doutez ). Voilà. Nous ne sommes pas dupes , le système libéral capitaliste n'a pas tremblé sur ses bases , mais je pense qu'il faut continuer ces actions symboliques , pour retenir la marée qui nous envahit. C'est une résistance minimum.


Le 6 novembre 2003

Le point de vue sur les élections régionales (lire) pose les problèmes de méthode, de stratégie et de tactique pour construire une grande force anticapitaliste et du projet qui lui permettrait de devenir l'alternative crédible aux yeux d'une majorité de citoyens.
Quant à la révolution sortie des urnes, c'est un autre problème. L'élection de Blum en 36 et c'est la grève générale. Celle de Mitterrand ou de Lula au Brésil n'entrainent aucun mouvement social d'envergure. Comme le système bourgeois libéral a institué la séparation des pouvoirs, il a diffusé dans une grande partie du mouvement ouvrier une forme de division entre le politique et le social. Mouvement social, luttes, grèves sont menés qui font vaciller le pouvoir politique, mais au lieu de poser immédiatement la question du pouvoir, on attend les prochaines élections qui permettent au personnel politique de gauche de revenir aux affaires et, bien entendu, de trahir les aspirations populaires. C'est ce processus là, à mon sens, qui a fait faillite et qu'il faut radicalement changer. Etre anticapitaliste, n'est-ce pas s'engager à une rupture radicale, totale avec l'existant, sur le terrain politique, économique, social, culturel et idéologique ? Faute de quoi, on reproduira, en copier-coller, ce qui n'a pas marché des expériences qui se voulaient socialistes. En ce sens, une extrème gauche qui ne serait que la gauche de la gauche reproduirait le système pour devenir une de ses composantes.
Gérard Jugant


Réactions à la lettre à Mr Guerini
Le 13 octobre

Bonjour, je suis stupéfait par ce qui est annoncé par la presse, et j'espère que Monsieur Guérini ne manquera pas de confirmer ou d'infirmer ce soutien unilatéral. C'est révoltant !
GJ


Le 9 avril

Bagdad est tombée ? Non! Bagdad s'est laissée prendre. Rouée de coups, affamée,
meurtrie, bafouée, elle s'est couchée parce que son maître après l'avoir méprisée et terrorisée l'a abandonnée. Elle ne le regrette pas sans doute, elle le sait veule et criminel. Elle attend.......... l'Autre arrive, l'autre maître........, celui qui parade sur ses chars, super armé, nouveau héros, sûr de lui.
Celui qui va lui tendre sa poigne musclée pour l'aider à se relever, qui va la nourrir, et comme elle est bien élevée ,Bagdad, elle qui est si vieille, elle ne parlera pas la bouche pleine.
Dans ses yeux qu'elle prendra la peine de n'ouvrir qu'à demi, brillera une flamme.
De joie ? c'est que son nouveau maître croira. Il est sera trop sûr de lui pour penser ne serait ce qu'une minute qu'il pourrait s'agir d'autre chose.
Elle, elle ne dira rien, elle a l'habitude de faire semblant et de se taire.
Sur ses traits ravagés apparaîtront rapidement les stigmates de l'immense humiliation du Monde Arabe.
Chantal


Le 7 avril

Voilà-t-y pas une bonne idée ,cette banderole sur le monument aux morts !!
En espèrant qu'elle y reste .
Mais même sinon ,une photo dans la presse...
Jean Luc


Le 7 avril

Une idée qui nous vient d'une petite commune bretonne perdue dans la mer.
Et si tous les monuments aux Morts français et de Navarre se paraient du même message
"Stop à la guerre"
A vous de jouer
ivonik


Le 7 avril

certes mais pas verts non plus les ballons
à jeudi
Sylvie


Le 7 avril

Excellente idée, jeune fille.
Mais à Aubagne ce n'est pas Mirabeau que nous honorons, mais un certain FOCH...
Et de plus, je crains qu'en lâchant des ballons, si par malheur l'un d'entre eux s'avère être Rouge, d'aucuns nous soupçonnent d'avoir "récupéré" cette initiative .
Au fait, les colombes on les attache mortes ou vivantes ?
Christine


Le 7 avril

ok avec toi Fred
P
pourquoi pas 1 lâcher de ballons avec petites colombes de la paix sur le cours Mirabeau (comme déjà proposé) ça s'organise assez facilement ou un dead-in (tous allongés par terre simulant des morts )... jeudi 10 avril 18h puisqu'un rassemblement est prévu contre la guerre en Irak à l'appel du collectif.
Mais je crois que l'essentiel réside moins dans la forme que dans le fond, il n'y a plus de base militante sans doute parce que l'on n'y
croit plus. Et à qui la faute ????
Mais au delà du constat il nous appartient que revive cet espoir.
Sylvie


Le 6 avril

Les médias commencent à parler de " faible mobilisation contre la guerre en Irak ", ils vont finir par dire que tout le monde a rejoint l’opinion de Bush.
Il faut faire du 12 une journée exceptionnelle, partout dans le monde et pour nous, la tâche est de réussir cette démonstration ici à Marseille.
Pour cela il faut évidemment que les citoyens de la ville et la région soient au courant.
Il faudrait savoir longtemps à l’avance l’heure et le lieu du rassemblement, etc.
Sans accuser personne de ne pas assez bien préparer cette journée, cherchons nous-mêmes, des solutions.
Par exemple, pourquoi ne pas appeler au rassemblement dès 11 h du matin aux mobiles, descente à midi sur le vieux port, on apporte les pique-niques et l’après-midi direction le consulat. Si ça se passe différemment, ce n’est pas grave, mais l’important est d’être là, un maximum de gens dès le matin aux Réformés... Au minimum ça fera un long rassemblement contre la guerre de Bush qui se joindra à la manif peut être plus limitée dans le temps qui va ‘surement’ être décidée...
Il nous faudrait faire des distributions massives de tracts, des interventions sur les radios et dans les journaux si possible, bref, faire un gros effort de communication, d’information. et ceci dès lundi ou disons mardi s’il nous faut le lundi pour organiser ça.
Que dites vous d’un rencart pour se mettre d’accord sur le contenu, le tirage et la distribution d’un tract, dispatcher les rencarts avec les radios, etc...
(ceux qui veulent apportent un texte et on se met d’accord ; on le tire mercredi matin et on distribue partout, Y COMPRIS DANS LES QUARTIERS NORD)
Qui peut venir à 1000 Babord mardi après-midi pour parler de tout ça ? (il est important qu’il y ait au moins un représentant de chaque groupe, assoss, orga, mais aussi le maximum de bonnes volontés qui viennent ou qui se déclarent prêtes à bosser)
Christian

PS : si, parmi vous quelqu’un participe à la ‘réunion de prépa officielle’ qui doit avoir lieu lundi soir, il pourrait faire cette proposition de mobiliser toute la journée, et justement, on se voit mardi après-midi pour s’adapter.


Le 5avril

« Qu’il faille que la manifestation du 12 Avril contre la guerre soit la plus massive possible ne fait pas débat. Le 12 Avril s’annonce comme une journée mondiale contre l’agression de l’Irak par les Etats-Unis et quelques autres. Déjà des manifestations sont annoncées dans de nombreux pays :
Angleterre, Australie, Allemagne, Belgique, Brésil, Canada, Chypre, Corée du Sud, Danemark, Equateur, Espagne, France, Grèce, Guatemala, Italie, Japon, Mexique, Nicaragua, Philippines, Pologne, Porto Rico, Soudan, Suède, Venezuela et bien sûr Etats-Unis.
Ces manifestations sont une protestation contre la politique du gouvernement BUSH qui viole toute légalité internationale (Charte des Nations Unies, Convention de Genève) et sa propre constitution. L’invasion de l’Irak qui suit celle de l’Afghanistan annonce déjà d’autres guerres (Syrie, Iran, Corée du Nord).
C’est ce gouvernement et sa politique que nous combattons. C’est pourquoi nous considérons que la manifestation doit se terminer devant le Consulat qui représente ce gouvernement dans notre ville.
Plusieurs citoyens des Etats-Unis qui habitent et travaillent dans notre cité manifestent chaque jour silencieusement devant cette représentation officielle du gouvernement de leur pays. Ils s’ajoutent ainsi aux dizaines de millions de leurs concitoyens qui, aux Etats-Unis même, protestent et manifestent contre la politique désastreuse de l’équipe BUSH.
Il ne s’agit pas de répondre par une violence (dérisoire) contre un bâtiment à la violence incommensurable et meurtrière de l’armée et du gouvernement US.Il s’agit d’aller exprimer notre opposition à l’écrasement de la nation irakienne et à la force brute, là où il faut.
Nous ne demandons pas à tous les membres du collectif d’adhérer à tous nos objectifs bien que la tenue du G8 en France en Juin et la présence à cette occasion sur notre sol soit pour nous insupportable, mais nous souhaitons que l’unité se fasse au moins sur l’arrivée au Consulat et pas sur la place Félix Baret et encore moins à des kilomètres de là. »
Comaguer


Le 5 avril

En réponse à Christian
C'est un appel à l'intifada mondiale (n'en déplaise aux philosophes vendus, style BHL qui est milliardaire et principal actionnaire d'une transnationale qui détruit la foret amazonienne, mais peut-etre est-ce antisémite de le dire ?), qui nécessiterait que nous allions du consulat turc au consulat de l'Empire, en passant par les consulats d'Israel et du RU. Il parait qu'il y a une réunion lundi pour la manif. du 12 (si quelqu'un en sait plus ?). Le problème est qu'il y a des organisations qui ne veulent surtout pas déplaire au gouvernement Chirac ni à celui de l'Empire.
Gérard


Le 5 avril

Si tu veux rester libre, deviens irakien...

Remercions, au nom de toute l'humanité, nos frères et sours irakiens qui sont en premières lignes de cette guerre inhumaine que livre, contre la population de toute la planète, l'empire euthanaziste (" On vous tue, mais c'est pour vous sauver "). A l'exemple des Palestiniens, les Irakiens affrontent sans faiblir une force démesurée, matériellement, mais qui n'a ni cour ni esprit. Par leur courage et leur détermination, ils montrent que les mégatonnes de bombes ne suffisent pas pour imposer la dictature de la globalisation ultra-libérale.
Faisons tout notre possible pour les soutenir dans cette lutte héroïque.
En tant que citoyens du Monde, nous avons un rôle très important à jouer. Sur tous les fronts, nous devons nous opposer aux menées de l'empire. Cela va de la participation aux manifs, pressions sur les élus, boycott des produits américains et israéliens, jusqu'à l'engagement dans des brigades internationales, en passant par les actes de résistance civile, comme celui de cette citoyenne britannique qui a endommagé un Tornado (chasseur bombardier) dans son hangar ou de ces hackers qui sabotent l'informatique de guerre.

L'offensive de l'empire est globale, en Irak il s'en prend à Saddam Hussein, au Venezuela à Chavez, en Espagne aux Basques, ici aux retraites, aux libertés individuelles, etc. Et partout se répand le virus mortel de la 'privatisation', c'est-à-dire que même dans les pays privilégiés, plus aucun service ne sera public. Les enfants n'iront pas à l'école si les parents n'en ont pas les moyens, etc. L'état ne s'occupera plus que des services où il n'y a pas de concurrence privée, la justice, la police et l'armée, il sera réduit à sa fonction essentielle : " organisme d'oppression d'une classe par une autre " comme l'expliquait Marx il y a plus de 150 ans.

Soyons de plus en plus nombreux à pousser dans la bonne direction, aidons l'empire à s'enfoncer dans le gouffre abyssal qui est son destin inéluctable, et commençons déjà à construire un 'autre monde possible'. Soyons de plus en plus nombreux à dire notre dégoût de la guerre et de la misère, et changeons dès aujourd'hui nos habitudes, notre conditionnement. Développons la conscience humaine et politique, la solidarité et notre amour pour la justice, la démocratie et la liberté.
Nous sommes tous frères et sours, quels que soient nos nationalités, religions, âges et couleurs. Nous avons tous le droit de vivre dignement dans un monde juste et démocratique. Pour cela, il nous faut remettre en cause tout ce qui nous prive de ce droit.
Arrêtons de consommer tout ce qui permet au capitalisme de survivre, ne nous laissons pas formater par les médias de "Big Brother". Ne faisons confiance à aucun gouvernant...
Condamnons tous ces dirigeants qui tentent à tout prix de nous isoler dans nos communautés, nous font croire que l'ennemi c'est 'L'AUTRE'. Les ennemis des braves gens sont tous ces diviseurs de l'humanité, sionistes en tête (nucléaire), financiers, marchands d'armes, magnats des médias, généraux, gouvernements et philosophes aux ordres ...
Nos armes sont la conscience, la dignité et l'amour.

MANIF MONDIALE SAMEDI 12 AVRIL !

ARRÊT IMMEDIAT DE LA GUERRE CONTRE L'IRAK ET L'HUMANITE !
ETAT LAÏQUE ET DEMOCRATIQUE EN PALESTINE !
DESARMEMENT DES USA, D'ISRAEL ET DES AUTRES ETATS !
DEMOCRATIE JUSTICE et LIBERTE POUR TOUTES LES POPULATIONS !

Les gouvernements, les financiers, les militaires et les magnats de la presse ne sont RIEN sans NOUS : SIX MILLIARDS de personnes qui ne demandons qu'à vivre en paix et dans la justice.
Contre la globalisation inhumaine, nous sommes déjà des centaines de millions à être entrés en RESISTANCE. Amplifions ce mouvement de solidarité entre tous les êtres humains !
VIVE L' INTIFADA MONDIALE

"Nous voulons que les pas de tous ceux qui marchent dans la vérité convergent en un seul pas"
CCRI-CG de l'Armée zapatiste de libération nationale.

Christian


Le 4 avril

DE QUOI !!!!!!!!!!!
ON SE FAIT DOUBLER SUR LE NET PAR BALLON ROUGE ??!!!!!!!!!!!!!!!!
les comaguerilleros n'ont pas dit leur dernier mot ! vous allez voir de quoi on est capables nous aussi, ma parole !
SUPER, votre site, les ballons rouges. Très réussi.
J'ai des (BELLES) photos des manifs et carnavals à Marseille à vous passer, en attendant qu'on les mette sur le notre, qui ne saurait tarder, parce que là vous nous piquez au vif ! ça va nous réveiller !
BRAVI, compagni, e i disegni di Vauro, dal Manifesto, le volete o no ? ET CEUX DE CHARMAG ?
Dommage que vous ne l'ayez pas fait pour le 1er Avril !
avec ça on est parés pour toutes les belles luttes.
MERCI
marie-ange


Le 4 avril

Cher Fred,
Ce qui me semble "cucu" dans cette démarche, ce sont les attaques contre les organisations qui sont tout de même présentes dans la lutte contre l'impérialisme et qui l'étaient avant même que Ballon Rouge, COMAGUER ou même Convergence communiste aient vu le jour.

Ce qui est "cucu" également, c'est qu'aucun débat réel sur le fond n'ait pu être mené sur les raisons de l'intervention en Irak aujourd'hui comme il y a douze ans, en Afganistan, en Côte d'Ivoire ...

Ce qui est "cucu", c'est que pour certains, Mc Donald soit le représentant suprême de l'impérialisme américain, alors que notre culture s'étatsunise, que nos ordinateurs ont des composants et des logiciels made in (locution anglo-saxone) US, que nous remplissons nos réservoirs avec du pétrole US payé en pétro-dollars qui viendra bientot d'Irak ...

En ce qui concerne l'idée de faire taire la CGT, ce sera sans nous.

J'ai, au nom de Convergence Communiste 13, exprimé des différences de vues avec Ballon Rouge et COMMAGUER sur les causes du conflit en affirmant notamment que le contrôle des inspecteurs en désarmement ne pouvait être l'élément déclencheur ou non de l'intervention de l'ONU, et sur la démobilisation qui consistait à annoncer par tract le déclenchement inéluctable du conflit. Pour autant, nous n'avons fait taire personne.
Quant à nous, nous souhaitons poursuivre notre action contre la (les) guerre(s) impérialiste(s) à Aubagne avec vous mais pas seulement ainsi que sur le département, c'est pourquoi nous serons présents Lundi soir à Marseille à l'invitation du Mouvement de la Paix.

Cher Fred, tu connaissais déjà mon franc-parler. Tu connais à présent ma franche écriture. Je souhaitais te répondre brièvement, avec franchise, sur le coup de l'émotion à ton mail. C'est fait. J'espère qu'ainsi nous pourrons reprendre notre action commune POUR LA PAIX comme peut-être sur d'autres questions dans le respect de nos différences.
Luc
PROPOS NON CONCERTES AVEC CONVERGENCE COMMUNISTE 13


Le 31 mars

A propos de la mobilisation contre la guerre
Voilà maintenant 10 jours que la guerre est commencée et déjà la démobilisation s'annonce...

A Marseille, le collectif contre la guerre mené par le Mouvement de la Paix appelle à des rassemblements tous les 3 jours, bien loin des consulats américains ou anglais, où devraient converger toutes les manifs. Ces rassemblements-manifs rassemblent de moins en moins de monde.
Pourquoi ?
1/ Si nous vivions dans un pays où des organisations étaient en état de mobiliser des foules tous les 3 jours pour la solidarité internationale et la lutte contre l'impérialisme, ça se saurait! Malheureusement la France n'est pas l'Italie et il n'y a pas de raisons que ça change du jour au lendemain...
2/ Les rendez-vous sont donnés 2 jours avant et il est difficile de faire passer l'information et de mobiliser des foules en si peu de temps.
3 / Les raisons de manifester ne se limite pas à la guerre contre l'Irak (retraites, sans-papiers, Palestine, lois sécuritaires, décentralisation,...) et se sont souvent les mêmes militants que l'on retrouve dans toutes les manifs.
4 / Il serait temps de réfléchir à d'autres actions comme cela se fait ailleurs : actions de désobéissances civiques, blocages, occupations symboliques de symboles de l'Impérialisme, Happenings, etc...mais ça ni le Mouvement de la Paix, ni la CGT, ni le PC, ni même la LCR n'en sont capables. Seul COMAGUER a fait des tentatives...
Propositions :
1/ Répondre aux journée mondiales contre la guerre (la prochaine est le 12 avril) qui ont lieu tous les 15 jours, en organisant des manifs monstres. Ce délai de 15 jours laisse le temps de mobiliser largement dans les quartiers, dans les villes alentours, dans les entreprises, dans les lycées et les facs et dans les réseaux.
2/ Dans les manifs faire des cortèges
bruyants, colorés et joyeux (comme Ballon Rouge et COMAGUER l'ont fait le 22 mars). Faire taire le camion sono de la CGT qui tue les manifs avec ses chansons en boucles et ses slogans cucu...
3/ Organiser par groupes d'affinités, par associations, seules ou à plusieurs, des actions de désobéissance, occupations de Mc Do, Happenings devant les consulats, sitting,...Tout est possible, il suffit d'un peu d'imagination pour que ce soit vu, entendu et que ça intéresse les médias. Ainsi à peu de monde, on peut entretenir un climat d'agitation permanente contre la guerre.
4 / Comme en Italie, mener campagne pour demander à la population d'accrocher aux fenêtre des banderoles contre la guerre, des drapeaux pour la paix. Ceci permet de maintenir la population mobilisée et que ça se voit.

A Aubagne, le collectif contre la guerre créé à l'initiative de Ballon Rouge n'est plus qu'un lointain souvenir. Faute de participants et d'énergie, ce collectif n'a jamais réussi à mobiliser en dehors des réseaux traditionnels de militants déjà bien maigres. Les derniers rassemblements, à mourir d'ennui, risquent de l'achever.
Que faire : Comme je le proposais précédemment pour Marseille, il me semble urgent d'inventer de nouvelles formes de mobilisations et d'agitations.
1/ Des actions régulières sur l'espace publique : distributions de tracts, happenings, affichages, occupation du Mc Do (ou d'autres symboles de l'impérialisme américains, si vous en trouvez à Aubagne!), accrochages de banderoles géantes contre la guerre (sur les ponts de l'Autoroute, sur la Tour de l'horloge ???...), etc...La distribution de tracts de Ballon Rouge de dimanche allait dans ce sens.
2/ Une action en direction de la jeunesse, dont une partie est prête à se mobiliser mais est en recherche de cadre d'actions.
3/ L'organisation de forum contre la guerre dans les bars, dans les lieux de proximité (maisons de quartiers, LCR,...), dans la rue.
4/ La participation bruyante et joyeuse aux manifs de Marseille.
Fred


Le 31 mars

Ballon Rouge , c'est avant tout une belle bande , quelque peu changeante au fil des ans, mais que 15 ans de reflexion et de militantisme ne semblent pas avoir émoussée.
C'est une volonté de s'informer , par des témoignages directs,sur les sujets qui nous préoccupent tous.
De s'impliquer aussi, dans la solidarité , la discussion publique , la politique non-politicienne , dans le soutien aux bonnes causes et la protestation contre les injustices.
Des petits groupes comme BR ,il y en a à foison .
Cherchez celui qui est près de chez vous.
Au besoin , créez -en un , ou rejoignez-nous les vendredis à 20h...
Jean-Luc


Le 26 mars

A propos de la présentation de BR sur le site
A BR, nous avons fait de l'autodérision une religion locale. Et maintenant nous ne sommes plus en mesure de nous définir simplement. Qui sommes-nous ?
Où allons-nous ? (ou plutôt, où irons-nous après nous être fracassés contre le mur de ce un monde décomposé? )
On pourrait demander à chacun d'entre nous de proposer un petit paragraphe par lequel il définit et il présente BR. Ensuite le webmaîstre il se débrouille avec un peu de colle et des ciseaux...


Le 26 mars

La soi-disant révolte des Chiites pourrait servir à couvrir un massacre de civils perpétré par les troupes anglaises et qui serait ensuite attribué à Saddam.
A lire les dépêches des agences arabes et russes il ne semble pas y avoir de soulèvement là-bas.
Bernard


Le 26 mars

Pendant que les anti-guerre des Etats-Unis préparent une énorme marche sur Washington pour le 12 Avril, nous avons perdu notre temps dans un rassemblement calamiteux et démobilisateur devant le siège de la Marseillaise ( qui fournissait l'électricité au camion sono du mouvement de la paix) .
En matière de "paix sur la terre aux hommes de bonne volonté" puisque là s'arrête sa démarche, le dit mouvement aurait pu prendre des leçons auprés du Pape Jean XXIII, auteur de l'encyclique "PACEM IN TERRIS", foi de mécréant.

Et ils nous annoncent pour Samedi un rassemblement sur le Vieux Port, à croire que le Consulat des Etats-Unis a été fermé !
Quand j'ai quitté ces lieux débilitants, le débat était lancé entre les diverses obédiences trotskistes et la mouvance PCF pour savoir si le rassemblement pourrait prendre un caractère "un peu plus offensif".
A Bagdad on enterre les morts, ici on enterre le mouvement !
Bernard


Le 22 mars

Bonjour,
D'abord, merci de ton message...
Dans ce que tu dis, il y a bien sûr des choses avec lesquelles je suis
d'accord et d'autres moins...
Bon, de toutes façons, le combat continue, et l'avenir n'est pas écrit
d'avance, par personne. Et surtout pas par ceux qui pensent pouvoir plier et limiter les autres aux pauvres idées qu'ils ont dans leur pauvre petite tête.
Le combat continue.
Et on va donc essayer d'y contribuer...
Salut
Roger.


Le 21 mars

Je suis très triste que nos amis du PCF de Saint Etienne découvrent en 2003 la réalité de leur parti. (Il y a tellement de camarades depuis Cronstadt qui n'ont même pas eu le temps d'envoyer un mail...) Je ne comprends vraiment pas pourquoi il faudrait dépenser autant d'énergie pour sauver cette coquille vide. Le PCF, ce fût un vieux beau rêve, qui a vite mal tourné, on peut toujours faire du bouche à bouche au cadavre, c'est déguelasse et ça ne le réveillera pas.
Et puis, que faudrait-il sauver au PCF ?
- L'amicale des alimentaires arrogants (élus, fonctionnaires et salariés des diverses officines) ?
- L'écurie électorale (qui fonctionne pour les premiers) ?
- Un vague concept qui n'a jamais existé ailleurs que dans des
représentations idéalisées ?
- Une sous culture d'un autre âge complètement soluble dans la gestion du Capital avec les socialos, et qui, dans l'opposition, secrète une prétendue radicalité ?
- Les quelques militants honnêtes qui sont pris pour des cons depuis si longtemps ?
Sans compter les entorses, les coups tordus, les reniements, les boniments, les leçons de morale, les pagnolades (ici) et bien d'autres choses encore...
Il faut construire une alternative au capitalisme, mais d'abord il faudra
tirer quelques leçons, et on pourra tourner la page, ensemble.
Jean-Paul, un bref compagnon de déroute .


Le 21 mars

Bonjour,
Bien sûr, ceci est assez dérisoire en comparaison de ce qui se passe dans le monde et de la guerre de Bush et des USA contre l'Irak...
Mais il nous faut quand même informer de ce qui vient de se passer au sein du Parti communiste à St-Etienne, lors de la conférence de section tenue dans le cadre de la préparation du congrès du pcf.
En résumé : nous avons eu affaire à une opération organisée de mise à l'écart de beaucoup de celles et ceux qui animent l'activité du parti
communiste dans la ville.
Ce qui est visé, c'est tout à la fois :
- la démarche d'ouverture menée ces dernières années par la section de st-étienne du pcf, entre autres à travers la création de nombreux réseaux militants thématiques, qui fait que nous travaillons avec plusieurs centaines de non-adhérents.
Cette démarche s'est exprimée entre autres par le fait qu'une des 4 étapes de préparation du congrès a été la tenue vendredi d'une réunion "ouverte", qui a rassemblé plus de 80 personnes, et à laquelle ont participé une trentaine d'amis qui travaillent avec les communistes, dont 12 ont décidé d'adhérer au pcf et étaient d'accord pour y prendre des responsabilités...
Cette démarche est combattue par une équipe qui assimile ouverture à dissolution du Parti et qui pensent que les nouveaux venus veulent "voler leur parti".
- la démarche unitaire (nous avons été artisans d'une liste d'union aux élections municipales de 2001) mais en même temps autonome, avec l'affirmation d'une identité forte des communistes, qui s'est exprimée entre autres par le fait que beaucoup de communistes de st-étienne refusent le suivisme vis à vis du PS, et que la section a refusé à une écrasante majorité l'absence (exigée par le parti socialiste) de candidats communistes lors des élections législatives de 2002.
- L'importante activité menée ces derniers mois et années contre la guerre, et pour les droits du peuple Palestinien est également dans le collimateur.
L'opération de samedi dernier a été menée à l'instigation du trésorier
fédéral et du secrétaire fédéral. La fédération est par ailleurs "suivie"
par une dirigeante nationale du pcf. Pour y parvenir, de vieux réflexes et de vieilles méthodes ont été réactivés.
Nous sommes nombreux à penser que cette orientation-là et ces pratiques sont extrêmement graves, et suicidaires pour le Parti communiste.
En m'excusant d'envoyer aussi sans doute ce message à des personnes qui ne se sentirons pas concernées ni intéressées.
Je suis à la disposition de celles et ceux qui souhaiteraient plus
d'informations...

Roger Dubien
conseiller municipal de st-étienne.


Le 20 mars

« Contre la guerre en Irak, ne diffusons plus de films U.S. »
Des enfants, des femmes, des hommes, des civils vont mourir, un nouveau désastre humanitaire commence, parce que les dirigeants d’ un pays « démocratique ( ! ) », les U.S.A., ont décidé de lancer unilatéralement une guerre injustifiée contre l’ Irak, bafouant les règles de la diplomatie internationale, au mépris d’ une forte majorité de l’ opinion publique mondiale.
Cela nous est insupportable. Nous ne pouvons l’ accepter comme cela, sans rien faire, même de façon symbolique.
Aussi j’ ai décidé, en tant que responsable de la salle de cinéma Jean Renoir à La Penne sur Huveaune (13), de ne plus diffuser à compter de ce jour, Jeudi 20 Mars 2003, de films de nationalité U.S., et ce, tant que ce pays ne cessera pas ses opérations militaires meurtrières.
J’ invite mes collègues du secteur de la Culture, et notamment les responsables, les gestionnaires, les programmateurs de salles Municipales, Associatives, Indépendantes …à me rejoindre dans cette démarche ou du moins à avoir des initiatives concrètes pour manifester leur refus de cette guerre.

Jean Paul NICOLI, responsable de la salle Jean Renoir
La Penne sur Huveaune ( 13 )


P.S : Pour me contacter, apporter votre soutien, faire vos remarques, connaître votre position, vos initiatives ...
Cinéma du Soleil – Salle Jean Renoir
70, Bd. Voltaire – 13821 La Penne sur HuveauneFax : 04 91 36 22 73 Email : jpnicoli@hotmail.com Tel : 06 88 23 91 32


Le 19 mars 2003

La 3ème guerre mondiale est commencée
Dénoncer la guerre sans s’attaquer à ses causes est naïf. Comme il était naïf de croire que l’on sauverait la démocratie en votant Chirac. Comme il était naïf de diaboliser Le Pen sans dénoncer la ghettoïsation des immigrés. Comment assimiler des enfants d’immigrés parqués dans des cités et traqués par les flics ? Quelle est cette démocratie que aurions-nous sauvé qui consiste à réélire de loin en loin les mêmes apparatchiks carriéristes et les mêmes notables patentés d’une classe politique engoncée dans ses prébendes ?
Comment des gens " de gauche ", ou qui se disent tels, ont-il pu appeler à voter pour l’arriviste Super Menteur en sachant qu’il mettrait en place un gouvernement acquis au système mondialiste libéral, destructeur des individus comme de la planète ?
On a beau jeu de dénoncer la guerre quand on sait que le standing de vie occidental est fondé sur le pillage des richesses de la planète et sur l’exploitation des peuples : le capitalisme, c’est la guerre tous les jours du fort contre le faible, des riches contre les pauvres ! Comment s’en prendre aujourd’hui à l’impérialisme US sans fustiger le néo-colonialisme et l’impérialisme français en Afrique ... et ailleurs ?
Comment s’étonner de la montée de l’intégrisme islamiste quand on accepte la ségrégation ethnique dans l’emploi et le logement, tout en accommodant l’Islam à la laïcité 100 ans après que l’État se soit débarrassé (théoriquement) de l’emprise du Christianisme et alors que les religions sont toujours un puissant ferment de guerre et de division entre les hommes ?
Il n’empêche ! Qu’est-ce qu’on s’est fait plaisir à se retrouver dans les rues pour crier " non à Le Pen !" et " non à la guerre ! ", alors qu’on savait bien que le premier n’avait aucune chance de prendre le pouvoir et que la seconde n’avait aucune chance de ne pas avoir lieu ! Mais du moins se donnait-on bonne conscience du devoir accompli devant notre impuissance à changer une société fondée sur l’injustice et l’inégalité.
Et tant pis si, dans la rue, il fallait chercher à la loupe un électeur de droite : celui-ci se fout de la guerre comme il se fout des émigrés pourvu que ni l’une ni les autres ne viennent les déranger dans leur cocon et assurés qu’ils sont de retirer bientôt les marrons du feu irakien.
En attendant, ce " non à la guerre ! " arrive à pic pour redonner à Chirac une virginité politique et une envergure internationale et pour étendre un rideau de fumée sur les turpitudes sociales mises en oeuvre par son premier ministre. Pendant que le patronat continue à licencier à tour de bras, sacrifiant des dizaines de milliers de travailleurs sur l’autel du profit, à délocaliser pour exploiter d’autres travailleurs à moindre coût, à transférer une masse de plus en plus importante de capitaux dans la spéculation financière, l’Etat-patron restructure, privatise à tout va, supprime des milliers d’emplois, transforme les Entreprises Publiques en Sociétés capitalistes internationales. PATRONAT et ETAT se serrent les coudes pour mettre en oeuvre une offensive généralisée visant à accentuer la précarisation et à casser les acquis sociaux arrachés par les Travailleurs depuis 50 ans (retraite, assurance chômage, etc.) tout en accentuant la répression contre le mouvement syndical à l’intérieur des entreprises et, dans l’ensemble de la société, contre les mouvements de résistance au développement de l’injustice et de la violence sociale exercées contre tous ceux qui n’entrent pas dans le moule libéral et refusent le nouvel Ordre moral.
L’arrogance impérialiste et l’hystérie sécuritaire d’une hyper-puissance décadente qui prétend régir le monde, soutenues par le néo-franquiste Aznar et l’ultra-libéral Blair, auront au moins cet effet inattendu : la levée de millions d’hommes et de femmes criant qu’un autre monde est possible ! Ils sont l’avant garde d’une révolution mondiale qui s’est mise en marche depuis 10 ans pour la naissance d’un monde respectueux de chaque être humain, d’un monde où l’homme ne sera plus au service de l’économie et esclave du fric mais où tous les biens de la terre seront partagés par tous les hommes ! N’attendons pas sur le quai !
André


Le 19 mars 2003, en réponse au texte :"De l'International au National"

Loin de critiquer votre tact "contre la guerre, contre la misère", nous l'avons diffusé à Mulhouse la veille de la manif. Excellent accueil par les organisateurs qui vont du PC aux anarchistes !!! et des gens de la rue auxquels nous nous sommes adressés. Son petit goût d'internationalisme prolétarien ne pouvait que nous plaire.
Merde à vos detracteurs, continuez sur cette lancée.
Jean MAITE, en nom nom personnel (ACC-ALTERN.LIBER.- COLL. CONTRE LA GUERRE...)

Le 19 mars 2003, en réponse au texte : "De l'International au National"

Bonjour,
une petite réaction au mail sur la guerre en Iraq.
Depuis la création de l'ONU, c'est la première rébellion ouverte de pays capitalistes européens contre la domination US.
Et la crise de Suez ? La bombe gaulienne ?
Il faudrait s'en tenir à la dénonciation de la guerre contre l'Irak et soutenir la position du gouvernement français. Chirac s'est refait une santé. Sa popularité est au zénith.
Je m'interroge sur le résultat de 6 mois d'action diplomatique française sur le sujet irakien. La guerre va se faire alors que l'Onu a clairement manifesté son désacord. Il me semble que l'organisation multilatérale en sort affaiblie au profit de la puissance impériale.
Je ne suis pas certain qu'il faille soutenir la politique internationale de Chirac. Elle n'a pas d'objectifs si ce n'est moral.
La seule puissance qui puisse faire contre-poid à l'empire américain à assez court terme est l'Europe. Il faudrait donc plutôt pousser à des prises de positions européennes, à travers une diplomatie, mais aussi une industrie d'armement et une force militaire commune (Ah ! la CED).
Amitiés,
Simon

Le 19 mars 2003, en réponse au texte : "De l'International au National"

Chers amis,
un autre volet de notre politique extérieure se trouve oublié. Notre politique néo-coloniale en Afrique, et coloniale dans quelques iles, archipels et en Guyane. Il faut voir comment Raffarin a été reçu il y a peu, et De Villepin en Cote d'Ivoire. Les EU ne manqueront pas de contrarier notre petit impérialisme.
Amicalement,
Gérard


Le 19 mars 2003, en réponse au texte : "De l'International au National"

Une première erreur d'appréciation...
"Nous pensions que Chirac allait se coucher..."
Or...
"La détermination dont font preuve Chirac et Villepin face aux pressions de l’équipe Bush interpelle."
Peut-être là aussi une annonce prématurée...
"L’agression US qui va commencer dans les heures à venir..."

Notez que par ailleurs pour moi qui n'ai pas voté au second tour des dernières présidentielles la question du "soutien à la position du gouvernement" ne se pose pas...
Mais je comprends qu'elle puisse se poser pour ceux qui ont pu par leur vote assurer son élection.

Bien cordialement
JMB.


haut de page

Participez au forum en nous écrivant à ballon.rouge@free.fr . Indiquez "forum" dans l'objet du message.
LE FORUM DE BALLON ROUGE
accueil
E.MailQui sommes-nous ?Les vendredis de Ballon RougeLe journal de Ballon RougeLes archives de Ballon Rougeles sites recommandés par Ballon rouge