BP 520 Le Charrel - 13681 AUBAGNE CEDEX
accueil@ballonrouge.org

BALLON ROUGE

En préparant les jours meilleurs
ASSEMBLEE GENERALE DE B.R.

Le dimanche 27 juin 2004 s’est tenue une Assemblée Générale estivale de B.R.

En réalité nos réunions hebdomadaires du vendredi sont de multiples AG, ouvertes à tous où chacun peut prendre la parole, critiquer nos positions politiques et faire des propositions.

Mais nous éprouvons parfois le besoin de faire un bilan et de tenter d’organiser cette vague structure associative rebelle à toute organisation mais en équilibre instable.

Ce fut donc fait ! Et décision a été prise de développer quelques axes politiques :

Approfondir notre réflexion sur l’appel au développement d’un Front de Résistance pour le rendre crédible. Travailler son contenu et ses composantes.

Favoriser la démarche d’ouverture et d’intégration de BR dans un réseau local, régional, national … européen.

Etre plus présent dans la vie politique et sociale.

Affirmer des positions politiques plus précises en évitant le piège du sectarisme et garder une réelle diversité.

Et pour réaliser ces miracles avec plus d’efficacité, des groupes de réflexion se sont mis en place sur des sujets précis : Le travail – Le logement – Les loisirs …

Pendant ces longs échanges avant le repas et après les agapes, les futures recrues luttaient contre la chaleur dans la piscine. Les cris et les jeux des enfants indifférents à nos discours laissent penser qu’ils nous observent comme les animaux d’un curieux jardin.

Finalement, nous n’avons rien décidé d’historique : c’est cela Ballon Rouge.

Nous avons une qualité : nous ne nous prenons pas au sérieux.

Nous avons un défaut : nous ne nous prenons pas assez au sérieux !



EN CANALISANT LES PETITS RUISSEAUX
LE CAPITALISME PRENDRA L’EAU !!!

Les 3 et 4 juillet à Thann en Alsace, Ballon Rouge était invité à participer à une rencontre entre groupes et forces progressistes divers à l’initiative de nos amis d’A Contre Courant. Nous y étions. C’est loin mais le déplacement a été largement amorti par la chaleur de l’accueil et la richesse des échanges.

Nous n’avons pas encore construit le nouveau parti révolutionnaire qui va courir du Rhône au Rhin en passant par la Durance, le Doubs et l’Ardèche, mais nous avons tissé des liens et participé à l’indispensable maillage du réseau des petits ruisseaux.

Les débats ont porté sur la situation internationale, sur l’Europe, sur les actions politiques conduites chacun dans nos lieux et nos espaces d’intervention.

Des points de convergence sont apparus sur un indispensable positionnement anticapitaliste. Certains le voulant européen, d’autres plus local sur le terrain social mais le rejet de ce système producteur d’injustices et de misères a fait l’unanimité.

Nous en sommes repartis plus riches de nouveaux échanges, plus riches de nouveaux contacts, plus forts de se sentir moins isolés en constatant qu’aux cinq coins du pays, d’autres ballons essayent de flotter.



MARCHE DE SOUTIEN AUX SALARIES DE NESTLE

Le samedi 26 juin nous avons participé à une marche de soutien aux salariés de Nestlé à l’initiative d’un comité de soutien créé dans le 11ème arrondissement de Marseille auquel BR a adhéré.

Les salariés de Nestlé, soutenus massivement par ceux de Perrier ont défilé en tête du cortège d’un millier de personnes. Certains affichaient leur appartenance syndicale, d’autres étaient venus en famille témoigner de leur révolte.

Quelle que soit l’appartenance politique ou syndicale des manifestants, les slogans exprimaient tous la colère face à ce système qui ferme des usines rentables et traite les salariés comme des mouchoirs jetables pour engraisser les détenteurs de capitaux.

Tout au long du circuit, de St Marcel ferroviaire jusqu’à Nestlé, la plupart des commerçants, en solidarité avaient baissé leur rideau aux trois quarts. C’était réconfortant en marchant, sous un soleil très présent, de voir que la population locale se sentait concernée par cette fermeture abusive.

La délégation de Ballon Rouge fermait pratiquement le cortège. Peu nombreux au départ, les retardataires nous ont rapidement rejoints et nous avons pu arborer fièrement notre jolie banderole « Y’EN A MARRE ». Jean Louis, nous donnait du courage en chantant ses chants révolutionnaires.

Nous allons poursuivre l’effort de solidarité.


TROIS BEURS ! TROIS NOIRS ! ET LA JEUNE MERE !

Le grotesque incident du RER à Paris et de la « fausse juive », fausse victime de l’antisémitisme de jeunes voyous beurs et noirs répond à des pratiques bien connus : d’un gros mensonge, il restera toujours une trace.

C’est jouer avec le feu.

Qui peut ignorer que le racisme enraciné, banalisé peut enflammer notre pays ?

Les candidats du 2ème tour des présidentielles de 2002 se sont distingués dans ce domaine, Chirac et ses bruits et ses odeurs, jamais reniés et le pen , leader reconnu des courants racistes.

Un danger inédit est venu compliquer la lutte contre ce fléau. Certains dirigeants politiques et responsables communautaires veulent définir une hiérarchie avec des racismes secondaires et uns suprématie dans l’horreur : l’antisémitisme. Ce point de vue est très dangereux. Pour le mouvement antiraciste, il n’existe qu’un seul racisme, dont les victimes sont les individus visés pour leur appartenance nationale, leur origine, leur religion. L’africain, le tsigane, le juif doivent être défendus avec la même égale vigueur. Ceux qui utilisent à d’autres fins cette menace devront rendre des comptes. Les islamistes qui au nom de la religion poussent à la haine, les forces pro-israéliennes qui assimilent, sous forme de chantage, la critique d’Israël à de l’antisémitisme.

Nous devons combattre ces courants qui font le lit de le pen et de ses poulains. Nous devons nous unir pour combattre le racisme au singulier dans la plus grande clarté.

Yves Vandrame



LA QUATRIEME INTERNATIONALE DE BR

Le samedi 26 juin, dans le cadre généraliste des échanges internationaux de BR, une délégation a rencontré à Nice, les Alternatifs 06 et nos amis italiens de la province d’Impéria de l’ARS.

Un collectif permanent va préparer les rencontres futures et améliorer les contacts et les échanges. La prochaine rencontre (la 4ème) aura lieu à Aubagne au mois d’octobre.

A l’ordre du jour :

La constitution européenne

La situation internationale : guerre et paix

Le rapport du mouvement politique et social à la démocratie.


Et pendant ce temps Sarkozizou reste le meilleur des avants centre de l’équipe gouvernementale. Un petit corner sur les 35 heures pour nous aider à mieux encaisser les buts de Bosh après ceux de Siemens.

L’équipe internationale Capi est en grande forme et les défenseurs sociaux sont bien fatigués, quand ils ne jouent pas contre leur camp. Les deux joueurs de la défense allemands viennent de proposer une réduction des allocations chômage après un an à hauteur d’un RMI. Et le gardien de but CFDT est signataire de l’accord d’augmentation (des heures pas des salaires) chez Bosh. On vous épargnera l’arrêt de jeu de Thibault dans la lutte contre la privatisation de l’EDF.

Dur de s’y reconnaître si les joueurs changent de rôle.

haut de page
BALLON ROUGE N° 78
juillet 2004
accueil
E.MailQui sommes-nous ?Les vendredis de Ballon RougeLe journal de Ballon RougeLes archives de Ballon Rougeles sites recommandés par Ballon rouge